Revue de presse

Télécharger la revue de presse en PDF

Focus – Le Vif – mardi 12 mars 2013 – Lucas Godignon

Ana Dumitrescu: « Je veux pousser les gens à la réflexion »

le vif-redLa réalisatrice et photographe était à Bruxelles jeudi soir pour l’avant-première de son film documentaire Khaos: Les visages humains de la crise grecque. Rencontre.

Voilà des mois que la crise grecque joue à cache-cache avec les médias. A l’image de la Syrie, cette catastrophe permanente se rappelle à nous de temps à autres, quand les manifestations chauffent ou quand l’extrême-droite prend des forces. Pourtant, les grecs continuent à souffrir même sans être à la une. C’est pour leur donner la parole qu’Ana Dumitrescu a réalisé Khaos: Les visages humains de la crise grecque, à voir au Flagey à partir du 13 mars. Un film qui se veut proche des gens et de leurs souffrances, sans didactisme ni parti-pris.

Lire l’article

Critique – Le Vif – mardi 12 mars 2013 – Louis Danvers

Khaos ***

DOCUMENTAIRE | Sous-titré Les visages humains de la crise grecque, ce documentaire nous plonge dans la réalité d’une rue vibrante de révolte plus que de désespoir. Erudits ou modestes, engagés politiquement ou non, des gens témoignent de leurs problèmes de survie, avec des salaires amputés, un chômage qui grimpe. Ils clament aussi leur colère, dénonçant plus volontiers l’Allemagne (en tête des chantres de l’austérité) que les responsables nationaux. Si le film d’Ana Dumitrescu prend parfois l’allure d’un grand micro-trottoir, et s’il évite curieusement d’évoquer les immunités fiscales de certaines catégories (l’Eglise ne paye pas d’impôts, les armateurs non plus…), il a le grand mérite de refléter l’état très inquiétant d’un berceau de la démocratie doutant de plus en plus de cette dernière. Au point de nourrir les extrémismes de tout bord, et de laisser augurer de violents lendemains.

Le Soir – 13 mars 2013 – Nicolas Crousse

Khaos, le cauchemar grec comme si vous y étiez

le soir_red

Dès ce mercredi, on peut découvrir au cinéma un documentaire important, par les temps de crise, sur le véritable cauchemar que traverse, depuis trois ans, l’ensemble de la société grecque.

On en avait entendu parler, on avait lu des articles, vu des sujets au journal télévisé sur le sujet. En somme, on savait. Mais le documentaire d’Ana Dumitrescu, Khaos, les visages humains de la crise grecque, donne le sentiment d’enfin comprendre de l’intérieur ce que vivent nos voisins européens. Et c’est un choc.

Lire la suite de l’article

Mad (lesoir.be) – 13 mars 2013

Critique

Trois ans après le krach boursier de Wall Street, qui a secoué la planète entière, la cinéaste Ana Dumitrescu a décidé de se rendre dans le pays qui, en Europe, a pris la crise en plein ventre.

Filmé entre janvier et mai 2012 à Athènes, dans les météores, sur l’île de Kéa, dans les champs, les cafés ou les ports, Khaos est un document important en ce que, bien plus et bien mieux qu’un reportage télé ou qu’un édito journalistique, il tire la sonnette d’alarme en se contentant de filmer l’état actuel de la Grèce : un pays désormais touché par un chômage effarant, une hausse inquiétante du quart-monde, des salaires diminués de 40 %, des suicides, des faillites, des vols, de l’insécurité, des émeutes, des manifestations, une vie culturelle en berne…

Derrière cet arrêt sur images, c’est toute la notion de solidarité européenne qui est mise en question.

(par N.Ce. – édition du 13/03/2013)

NVO – Nouvelle Vie Ouvrière – 5 octobre 2012 – Dee Brooks

La transformation du boulanger

On connaît l’effet papillon et la théorie des dominos… En matière de crise économique, existe aussi la transformation du boulanger : le fait d’étirer la pâte jusqu’au point limite où elle risque de se rompre, de la replier pour ensuite revenir à l’état initial de la boule. Peut-être est-ce ce qui est en train de se produire en Grèce et qui a aimanté la caméra mobile d’Ana Dumitrescu, réalisatrice de ce bouillonnant Khaos.

(…)

Lire l’article en entier

France Info – 11 octobre 2012 – « Les Choix de France-Info »

« Khaos, un documentaire sur la crise grecque »

Ana Dumitrescu vient de sortir un documentaire sur la crise grecque. La réalisatrice a voulu lui donner un visage humain. Elle a rencontré de nombreux grecs qui tentent de survivre.

(…)

Le documentaire d’Ana Dimitrescu Khaos vient de sortir en salles. Elle a recueilli le témoignage de nombreux hommes et femmes touchés par la crise et les plans d’austérité. Toutes les classes sont touchées d’après la réalisatrice. Certains n’ont plus les moyens de s’alimenter, d’autres tentent de survivre.

Dans les Choix de France Info, Angélique Kourounis correspondante pour France Info à Athènes explique aussi que la Grèce a profondément changé depuis la crise: Les rues et les visages ont changé. Les grecs ne sourient plus. C’est une dépression collectiveLes grecs ont le sentiment qu’on leur a volé leur vie, et pour rien, car les déficits sont toujours là.

Le pays a vécu trois plans d’austérité mais la situation économique ne s’est pas améliorée. Depuis un an la chute est vertigineuse. Les grecs se demandent ce qui va leur arriver demain.

Ecouter l’émission sur Internet

Journal du Dimanche – 14 octobre 2012 

« Grèce : le salut ou le « khaos » »

Au lendemain de la visite tardive mais courageuse d’Angela Merkel à Athènes, les autorités grecques ont annoncé que le chômage venait de franchir la barre des 25 %. Ce même jour, l’un des principaux employeurs du pays, Coca-Cola Hellenic, signalait qu’il quittait le pays pour installer son siège… en Suisse.

(…)

Les réformes drastiques réclamées par l’Union européenne ont plongé la Grèce dans un univers chaotique que décrit avec brutalité et compassion le documentaire Khaos, de la réalisatrice Ana Dumitrescu (en salles depuis le 10 octobre). Tourné au printemps dernier, au plus fort de la crise financière et politique, le film laisse la parole aux Grecs de la rue : résignés ou révoltés, ces témoins de leur propre drame disent leur désespoir, certains prédisant l’explosion de leur pays dans un délai de six mois. Nous y sommes. La Grèce a survécu. Mais pour combien de temps?

Lire la suite de l’article sur Internet

France 24 – 9 octobre 2012 – Le Débat

« Crise en Grèce, la France va-t-elle couler la Grèce ? »

Angela Merkel était ce mardi à Athènes. La chancelière allemande est venue apporter un message de soutien au peuple grec, asphyxié par les mesures d’austérité exigées par le FMI, l’Union européenne et la BCE. Pour le moment, ces mesures ne portent pas leurs fruits et la Grèce va entrer dans une 6ème année de récession.

La situation va-t-elle s’améliorer ? Les solutions choisies sont-elles les bonnes ? Et si la troïka se trompait ?

Nos invités :

  • Christian de BOISSIEU, président du Conseil d’analyse économique
  • Elie COHEN, économiste, directeur de recherche au CNRS/Cevipof
  • Ana DUMITRESCU, réalisatrice, « Khaos, les visages humains de la crise grecque »
  • Virginie HERTZ, spécialiste politique internationale, France 24
  • Alexia KEFALAS, correspondante France 24 à Athènes


Voir le débat

TV5 Monde – 10 octobre 2012

Khaos : les visages humains de la crise grecque

APlus de 30 000 personnes ont manifesté contre l’austérité mardi 9 octobre à Athènes pour envoyer un signal fort à Angela Merkel, en visite officielle chez le président de la République hellénique. Manifestations, austérité, plans d’aide, il ne se passe pas une semaine sans que la crise grecque fasse la Une des journaux. Mais que signifie réellement cet état de crise et comment se ressent-elle au quotidien? C’est la question que la journaliste franco-roumaine Ana Dumitrescu a posé aux Grecs qu’elle a rencontrés d’Athènes à Trikala, réunissant leurs témoignages dans un documentaire qui sort ce mercredi dans toute la France : « Khaos, les visages humains de la crise grecque ». La réalisatrice répond aux questions de TV5monde.

A lire sur le site Internet
Lire la suite de l’article

Le Parisien – 10 octobre 2012

«Khaos», ou les conséquences du tout austérité en Grèce

Au moment où l’actualité tourne à nouveau ses projecteurs sur la Grèce, un film sort en salles* ce mercredi qui devrait éclairer les esprits sur les conséquences concrètes de l’austérité imposée aux Grecs. «Khaos, les visages humains de la crise grecque», documentaireréalisé par Ana Dimitrescu, grand reporter pour Gamma et le National géorgraphic, plonge dans le quotidien de la population grecque pour mieux faire jaillir le drame quotidien de onze millions d’habitants condamnée à payer toujours plus d’impôts avec toujours moins de ressources. Agriculteurs, policiers, commerçants, fonctionnaires, dentistes… personne n’est épargné par la crise. Bilan: des suicides multipliés par deux, des milliers de sans-abri contraints de venir à la soupe populaire municipale ou ecclésiale.

Khaos c’est un peu le silence avant le tonnerre, une population extraordinairement solidaire en apparence résignée, mais profondément révoltée et parfois violente. Le FMI et l’Europe sont devenus les ennemis jurés, la classe politique est conspuée pendant que l’émigration s’impose comme option de survie, que le désespoir et le désoeuvrement gagnent les jeunes générations tentées de plus en plus par la violence et une extrême droite en pleine croissance. De quoi faire réfléchir aux conséquences du tout austérité.

A lire sur le site Internet
Lire la suite de l’article

Télérama – 10 octobre 2012 – Mathilde Blottière

Critique

Enfin les chiffres ont des visages. Au-delà du bilan statistique — taux de chômage et de suicides multipliés par deux, diminution des salaires de 40 % —, l’ex-reporter Ana Dumitrescu nous met face aux conséquences humaines d’une rigueur économique aveugle. Celle-là même qui doit sauver l’Europe. Pour les Grecs, de l’île de Kea à Athènes, la doxa bruxelloise est déjà une réalité quotidienne, et dévastatrice. C’est une enseignante en lettres, dont les neuf cents euros de salaire ne lui permettent plus d’acheter le moindre livre ; un restaurateur qui regarde les boutiques du voisinage fermer les unes après les autres en attendant son tour ; un dentiste sans patients qui envisage l’exil, des sanglots dans la gorge. En quelques mois, la Grèce a basculé du statut de membre de l’UE à celui de pays du tiers-monde. De près, cela donne le spectacle terriblement choquant d’une foule affamée, issue de feue la classe moyenne, se ruant sur les rebuts d’une fin de marché.

Le désespoir est tel qu’il pousse un vieux monsieur à la paranoïa : « Et si on nous avait choisis, nous, comme les cobayes d’un nouveau système d’exploitation économique ? » La Grèce, laboratoire des néolibéraux ? Si certains ­optent pour l’activisme, la désespérance est aujourd’hui le sentiment le mieux partagé par le peuple grec. Stupéfiant instantané du présent de la crise, Khaos prend le parti de l’humain contre l’expertise. Libres à nous de voir ce qu’il montre : le naufrage de toute une société, au coeur de l’Europe, et au nom de sa survie.

Mathilde Blottière

A lire sur le site Internet
Lire la suite de l’article

TF1 News – 10 octobre 2012 – Fabrice Aubert

Le « Khaos » grec raconté par les Grecs

Comment les Grecs subissent-ils concrètement la crise qui les frappe ? Comment perçoivent-ils le regard des Européens sur leur situation ? Le documentaire « Khaos, les visages humains de la crise grecque » leur donne la parole. 

« Nous n’avons aucun autre espoir ». Les premières paroles de Khaos, les visages humains de la crise grecque, sont prononcées par une enseignante dont le salaire a été diminué, comme tous les fonctionnaires du pays, de 40%. Elles donnent d’emblée le ton de ce documentaire -première réalisation de Ana Dumitrescu- tourné en Grèce le printemps dernier. Le film souhaite en effet expliquer la crise en donnant, non pas la parole aux politiques et aux experts, mais à ceux qui en subissent les conséquences de plein fouet : les Grecs eux-mêmes.

A lire sur le site Internet
Lire la suite de l’article

Le Mouv’ – 10 octobre 2012 – Le 7-9 – Amaelle Guiton

Khaos ou les visages d’une crise

Ana Dumitrescu, photographe free lance n’a pas attendu des subvensions ou une aide quelconque pour tourner son documentaire « Khaos, les visages humains de la crise grèque« . Pas le temps d’attendre, il y a urgence en Grèce.

Caméra au poing, elle parcourt le pays pendant quatre mois avec Panagiotis Grigoriou, fil rouge du documentaire. Anhtropologue diplômé de Naterre, il est désormais installé en Grèce et décrypte cette guerre économique au jour le jour.

Ana Dumitrescu, elle, filme les grèques de l’Union Européenne: des étudiants sans livre, des fonctionnaires qui travaillent sans salaire, des dentistes sans patient, des grèques sans bouffe. Théâtre de l’absurde, Kahos réussit à capter l’instant d’un pays devenu Tiers-Monde de l’UE.

Le conseil ciné du jour, un docu intéressant avec du bon son: Khaos, les visages humains de la crise grècque d’Ana Dumitrescu

A réécouter sur le site Internet
Lire la suite de l’article

France Culture – 10 octobre 2012 – Les Matins – Marc Voinchet

Grèce, les visages de l’austérité

Pour la première fois depuis 2007, Angela Merkel se rendait hier en Grèce pour soutenir le gouvernement dans sa politique d’austérité. À l’heure où la Grèce rediscute avec la Troïka de ses bailleurs de fonds internationaux à propos de nouvelles mesures d’austérité, le peuple grec accueille lui cette visite avec réticence. Des manifestations contre    l’Allemagne ont été organisées hier. Pour ce peuple grec, comment est vécue l’austérité au quotidien ? Comment vit-on (ou survit-on ?) concrètement dans un pays en crise ?

Nos invités de ce matin sont Vassilis Alexakis, écrivain gréco-français, dont le dernier roman L’Enfant grec (Stock) est encore en lice pour le prix Goncourt, et Panagiotis Grigoriou, anthropologue et historien, ancien correspondant en France de la revue grecque Némésis entre 1999 et 2008. Vous tenez également un blog et intervenez comme un fil rouge dans le documentaire Khaos, les visages humains de la crise grecque, d’Ana Dumitrescu (grand reporter), qui sort en salle le 10 octobre.

A réécouter sur le site Internet
Lire la suite de l’article

 
Le Monde – 10 octobre 2012 – Clarisse Fabre

La crise grecque découpée au couteau suisse

Cinéaste « couteau suisse« , Ana Dumitrescu fait tout, ou presque. Son premier long-métrage, Khaos, les visages humains de la crise grecque, a été conçu par ses soins. La jeune Franco-Roumaine l’a réalisé et financé, sans attendred’hypothétiques subventions. Il y avait urgence à faire le documentaire, « dans ce moment opportun avec des points de suspension », dit-elle. A pied, dans les rues d’Athènes, entre janvier et mai, elle a tenu la caméra, quand ce n’était pas Jonathan Boissay, jeune reporter de télévision. Puis Ana a sorti les ciseaux du couteau suisse. Montage, étalonnage… Puis il a fallu s’occuper de la distribution en salles. La société Ana Dumitrescu s’en est chargée. Son blog, très fourni, recense toutes les séances-débats (« khaoslefilm.com »). Bientôt, le tire-bouchon pour fêter le jour J, mercredi 10 octobre…

Edition du 10 octobre – A lire sur le site Internet
Lire la suite de l’article

La Tribune – 09 octobre 2012

Grèce : « On est face à un gros point d’interrogation »

Ana Dumitrescu est grand reporter et a notamment travaillé pour l’agence Gamma et le National Geographic. Elle présente mercredi son film, « Khaos, les visages humains de la crise grecque. » Selon elle, la Grèce est aujourd’hui à un tournant et il est très difficile de prévoir quelle en sera l’issue.

(…)

La crise grecque nous est souvent contée sous les angles macroéconomiques et politiques. Ana Dimitrescu, grand reporter, a fait le choix de vivre cette crise de l’intérieur, en prenant le pouls de cette population qui vit aujourd’hui au ralenti. « Khaos, les visages humains de la crise grecque, » qui prend soin de ne pas tomber dans le parti pris, nous promène ainsi dans une Grèce à plusieurs visages, sans voix-off et sans commentaires, sinon ceux de la population elle même, et du fil conducteur, Panagiotis Grigoriou, historien et blogueur grec qui se pose en observateur de ses contemporains dans un pays en crise. Tous les profils y passent, de Dimitris qui songe à quitter le pays à Demosthène qui commente la politique française, espérant l’arrivée de François Hollande au pouvoir pour casser la dynamique Merkozy. Pendant que Marcy, elle, profite de la crise pour tenter d’innover au sein de son entreprise. Entretien.

A lire sur le site Internet
Lire la suite de l’article

 
A lire aussi, la tribune de Panagiotis Grigoriou 

La crise grecque, la fin de quelque chose et le début de rien ?

Panagiotis Grigoriou est un anthropologue, historien et blogueur grec. Il est le fil conducteur du film documentaire d’Ana Dumitrescu « Khaos, les visages humains de la crise grecque » qui sort en salles le 10 octobre 2012. Point de vue d’un observateur grec sur la crise que traverse son pays.

(…)

La gestion de la crise grecque suscite depuis deux ans maints débats et déchirures à plusieurs niveaux. Celui de la macroéconomie, celui de la géopolitique. Et pendant ce temps, jour après jour, le terrain ressemble de plus en plus à un « no man’s land » économique, au fur et à mesure que le marché grec s’effondre.

A lire sur le site Internet
Lire la suite de l’article
 
LCI – LCI Matin – 08 octobre 2012
 
 
France Inter – « Partout Ailleurs » – 05 octobre 2012
 
Ana Dumitrescu était l’invité d’Eric Valmir, dans l’émission « Partout Ailleurs » à 19h20. 9 minutes d’interview entrecoupée d’extraits du film. Ana était également interrogée par Bertrand Gallicher, journaliste au service étranger ayant couvert la Grèce.

« La crise grecque vue de l’intérieur »

Les visages humains de la crise. Ana Dumitrescu, réalisatrice documentariste est allée filmer la crise vue de l’intérieur. Derrière les manifs, les coups de sang, la colère, des tranches de vie, des profils et une société qui essaie de s’en sortir.

Son film Khaos sort dans les salles françaises le mercredi 10

 
Réécouter l’émission sur le site de France Inter
A venir le podcast de l’émission
L’Humanité Dimanche – 4 au 10 octobre 2012

« Khaos, un film qui donne des visages à la crise »

Ana Dumitrescu, photographe de formation, s’est rendue à maintes reprises chez les inventeurs de la démocratie afin d’y rencontrer ses habitants. Dans son documentaire « Khaos », elle substitue aux chiffres les témoignages.

(…)

Ce film d’urgence résonne comme un salutaire cri de révolte, offrant parfois quelques lueurs d’espoir. Le peuple n’en peut plus. Il réclame surtout la fin d’une stigmatisation qui n’en finit pas.

 
Hebdomadaire, actuellement en kiosques
Lire l’article
Première – n°428 – octobre 2012 – Antoine Prioul
 

« Incarner la crise et saisi l’infernale perversité économique qu’elle produit »

Au travers d’une kyrielle de témoignages, ce documentaire pointe la misère du peuple grec : une enseignante, vingt-cinq ans d’ancienneté, voit son salaire passer de 1.400 à 900 euros par mois ; une autre raconte les vols de sandwichs dans les salles de classe ; un paysan travaille à perte « parce qu’il ne sait rien faire d’autre ». Si ce patchwork atteint son but (incarner la crise, donc, et saisir l’infernale perversité économique qu’elle produit), le film possède aussi les qualités de ses défauts : plus il court partout et plus il s’éparpille.

 
Mensuel, actuellement en kiosques
Lire l’article
Les Fiches du Cinéma – n°2031 – 26 septembre 2012 – François Barge-Prieur
 

« Son regard neuf et curieux est donc le principal atout de ce documentaire »

En immersion dans une Grèce en crise, A. Dumitrescu privilégie la captation sur le vif des réactions des habitants à tout discours explicatif construit, et parvient à embrasser à la fois le problème et les ébauches de solutions à l’échelle humaine.

(…)

Par ailleurs, sa manière de filmer est instinctive, peu soucieuse des codes, naturelle et fluide. Son regard neuf et curieux est donc le principal atout de ce documentaire, dont le sujet est pourtant on ne peut plus médiatisé ces temps-ci.

Sur abonnement
Lire l’article en entier

L’Histoire – n°380 – octobre 2012 – Antoine de Baecque (historien du cinéma)
 

Leçon de grec en temps de crise

En 2012, la journaliste de grand reportage Ana Dumitrescu a passé plusieurs mois en Grèce, caméra à l’épaule.

(…)

C’est un journalisme de combat où, au plus près des hommes qui risquent gros, en suivant les engagements et les passions, assistant aux manifestations, aux protestations et même aux effractions, la caméra s’immisce à la manière d’un reportage de guerre économique.

Mensuel, actuellement en kiosques
Lire l’article en entier

Toute la culture .com  – 3 octobre 2012 
 

Khaos, le documentaire qui veut donner un visage humain à la crise grecque

Réalisatrice résolument engagée, Ana Dumtirescu est allée 3 fois en grèce sur une période de 5 mois. Elle en ramène une oeuvre entre road-movie et documentaire, qui retrace dans un pays certes dévasté par la crise, mai soù certains espoirs de changement sont palpables. En salle le 10 octobre 2012

Site Internet
Lire l’article en entier

Radio Libertaire – 22 septembre 2012
 
Retrouvez l’équipe de Khaos dans le podcast de l’émission “Chroniques Rebelles”. Un entretien de 2h entre Christiane Passevent et l’équipe du film sur l’antenne de Radio libertaire, entrecoupé d’extraits du film. Du tournage à la distribution, en passant pour le regard de la réalisatrice et des anecdotes de tournage, tous les aspects du film sont passés en revue.

Khaos. Les Visages humains de la crise grecque nous plonge littéralement dans la réalité de la crise au quotidien : une femme menace de se jeter du troisième étage, les magasins ferment, un homme occupe son entreprise, une professeure de dessin organise des repas pour ses élèves, une autre explique que son salaire ne lui permet plus de vivre décemment, un passant apostrophe une équipe de la télé, des anarchistes parlent d’autogestion et organisent des soupes populaires, les gens se regardent, s’écoutent, communiquent… L’idée d’une solidarité entre les personnes revient peu à peu…

(…)

Chroniques Rebelles
Cliquez pour écouter l’émission dans son intégralité

Rediffusion le 03 novembre 2012 sur Radio Libertaire (89.4 FM en Île-de-France et sur le site Internet : http://rl.federation-anarchiste.org/)
 
Luxe Radio – 23 août 2012
 

La Grèce veut respirer !

(…)

La Grèce veut respirer ! C’est aussi le message adressé par Ana Dumitrescu à travers un documentaire de 90 min qui traite du vécu de la crise. « KHAOS ou les Visages Humains de la Crise Grecque » relate différents témoignages à travers un road movie. Un voyage à travers l’âme d’un pays, qui invite à la réflexion.

Luxe Radio
Cliquez pour lire l’article dans son intégralité

Citizen Jazz – 29 juillet 2012
 

Kaïmaki signe la b.o. de « Khaos ou les Visages humains de la crise »

(…)

Dans l’actualité brûlante qui secoue la Grèce et l’Europe en ce moment, Kaïmaki vient raviver les esprits avec un spectacle émouvant autour d’un événement romanesque survenu en Grèce il y a plus de 60 ans. Quand ce quintet de Jazz dirigé par Stéphane Tsapis s’empare de l’histoire du Mataroa, extraite du roman L’homme à l’oeillet d’André Kédros, c’est pour nous parler d’exil et de liberté, de résistance et d’espoir. Entre chants révolutionnaires, compositions originales teintées de musique populaire grecque, poèmes et improvisations, ce quintet trans-frontières (avec notamment Mathieu Donarier, Adrien Daoud, Arnaud Biscay nous conte l’histoire d’un exode. Mataroa est un album à la croisée des chemins, une fresque musicale et poétique qui interpelle sur la notion d’identité… »

Cliquez pour lire l’article dans son intégralité

Blog de Paul Jorion – 28 juillet 2012

« KHAOS ou les visages humains de la crise grecque », par Panagiotis Grigoriou

Poursuivant depuis plusieurs mois son écriture à travers les pages numériques du blog greekcrisisnow (« Carnet de notes d’un anthropologue en Grèce »), et partageant le quotidien accablant sous la « Troïka », Panagiotis Grigoriou s’est également associé à la réalisation du film documentaire d’Ana Dumitrescu « KHAOS ou les visages humains de la crise grecque » d’une durée de 90 minutes, traitant du vécu de la crise par l’intermédiaire de différents témoignages. À travers ce « road movie », Panagiotis Grigoriou, blogueur de guerre économique, anthropologue et historien, devient le fil conducteur du film dont la sortie cinéma dans les salles en France est prévue en octobre 2012. À travers ces visages de la crise, on découvre une Grèce loin des clichés véhiculés, loin de l’image qu’on s’en imagine, un voyage à travers l’âme d’un pays et qui emmène dans une réflexion sur la situation critique de la crise actuelle.

(…)

Lire la suite

Okeanews – 18 juillet 2012
 

Entretien avec Ana Dumitrescu, réalisatrice du film « KHAOS »

Après quelques jours d’une canicule étouffante et paralysante avec des pointes à 42°c à l’ombre sur Athènes, OkeaNews revient au coeur de l’actualité. L’occasion de vous proposer un entretien exclusif avec Ana Dumitrescu, réalisatrice du film « Khaos » (voir en fin d’article pour plus d’informations). « Khaos » s’inscrit dans la même démarche qu’OkeaNews : celle d’essayer de comprendre la crise grecque et ses conséquences bien loin des clichés et des « analyses » habituelles. Cette approche de remettre l’humain au centre des débats permet un autre regard sur la crise. Un regard plus proche de la réalité avec les visages et les paroles de ceux qui subissent la crise. Après une longue conversation de plusieurs heures avec Ana, je vous propose une partie de nos échanges concernant KHAOS, la Grèce, le journalisme et l’indépendance. Plus qu’une interview, cet échange est un partage de différents constats.

(…)

Cliquez pour lire la suite